Inscription aux lettres d'information




        

RRMS PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Mercredi, 02 Décembre 2009 23:16

Les activités sportives exposent celui qui les pratique à un risque accru de lésions physiques aiguës ou chroniques. Les blessures résultant d’une surcharge liée au sport augmentent sans cesse. Par contre, l’enseignement de sa médecine reste très limité. C’est pourquoi, sous l’impulsion des Pr Leyvraz à Lausanne, et Pr Hoffmeyer à Genève, a été fondé le réseau romand de médecine du sport (RRMS) en 1999. Ce réseau se veut un rapprochement et une collaboration entre les unités de médecine du sport des centres universitaires de Genève et de Lausanne. Il s’est associé à deux centres périphériques, la clinique romande et de réadaptation SUVA de Sion et le centre thermal d’Yverdon-les-Bains avec lesquels une collaboration est devenue très étroite. Rassemblant des experts dans les divers domaines de la médecine du sport, il a pour but final une prise en charge spécifique des athlètes et des sportifs en Suisse romande. Pratiquement, il se réunit et conduit une consultation ouverte où les cas difficiles ou inhabituels sont discutés. Cette consultation est d’ailleurs ouverte à l’ensemble des praticiens prenant en charge des pratiquants sportifs quels que soient leur niveau, leur âge ou leur sexe. En outre, le réseau s’est donné une mission d’enseignement, de recherche et de formation en médecine du sport. A cet effet, il est déjà impliqué dans le cours de formation pour l’obtention du certificat de capacité en médecine du sport, cours régi par la Société suisse de médecine du sport, dans la conduite de la journée romande de médecine du sport qui a lieu chaque année à Yverdon, le cours post-grade 3e cycle de bio-ingénierie médicale et depuis l’année dernière, dans une journée d’enseignement en médecine du sport qui a lieu à Sion. Enfin, un séminaire de médecine du sport est organisé annuellement, réunissant un grand nombre d’intervenants dans la prise en charge des sportifs, qu’ils soient médecins, physiothérapeutes, chiropraticiens, ostéopathes (la liste n’est pas exhaustive). Sur le plan de la recherche, divers projets sont en cours ; ces derniers réunissent un ensemble d’experts de ce réseau faisant pour une fois fi des différences cantonales de manière à pouvoir réunir les meilleurs résultats avec le maximum d’efficacité.

Les activités du réseau sont aussi visibles sur internet, par le site www.rrms.ch, qui a été mis à neuf en 2010.

Mise à jour le Jeudi, 18 Mars 2010 11:00